Le Compost (Partie1)

person Posté par: Patrick Makowka list Dans: TECHNIQUES DE JARDINAGE Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 87

Le Compost: du caviar pour le jardin...

Compost , Confinement Compostage : des économies , de l'écologie 

Les déchets verts, les déchets de table ne doivent pas se retrouver dans les bacs marron ou bleu destinés aux ordures ménagères. Le compostage est un bon geste pour la nature l'environnement et on peut affirmer que c'est aussi une économie sur la dépense carbone.

Pour tous ceux qui ont la chance d’avoir un jardin* ou un petit espace vert, le printemps et le confinement ont été l’occasion de jardiner.

Aussi, nous vous invitons à retrouver ici toutes les astuces pour valoriser vos déchets verts à la maison.

Définition du compostage :

On appelle compost, le produit d’un processus biologique aérobie (en présence d'oxygène) de décomposition par l'action combinées de bactéries, de champignons et autres micro-organismes de conversion et de valorisation des matières organiques (sous-produits de l'élevage, biomasse, déchets organiques d'origine ménager, etc.) en un produit stabilisé (compost), hygiénique, semblable à un terreau, riche en composés humiques et minéraux. Le compost est à mi -chemin entre un substrat (terreau) et un amendement (fumier).

Le compostage peut être réalisé dans des composteurs à l'échelle d'un foyer, de quelques foyers. Pour les collectifs, un composteur peut être mis à disposition au pied de l’immeuble , réclamez le auprès de votre syndic. Le compostage peut être un moyen de traiter tout ou partie des biodéchets des villes.

Quelques arguments :

Vous ferez des économies à la collectivité en faisant baisser la facture du traitement des déchets.

C’est un geste responsable et citoyen. Faire un compost ; c’est obtenir un « caviar organique » en 6 mois minimum. Le compost ne sent pas mauvais, c’est une décomposition! non une fermentation !

Concrètement comment faire ?

• On achète un composteur* plastique ou bois, ou on le fabrique (quelques palettes suffisent, sinon un endroit suffit on réalise alors un tas.

• Commencer une butte de permaculture en déposant vos déchets l’hiver durant !

Que va-t-on y déposer ?

*Les parties vertes ou déchets humides (azotés) : Ils sont facilement décomposables, ils donnent beaucoup de nourriture aux bactéries. Épluchures de légumes, fleurs fanées (bouquets), mauvaises herbes, fanes de pommes de terre, sachets de thé sans agrafe, fruits et légumes de rebut, déchets de taille vert*, tontes.

*Les parties brunes (carbonés), déchets secs : difficilement compostables seules, elles donnent beaucoup de nourriture aux champignons.

Les feuilles mortes, branches mortes, herbes sèches, broyage de branches sèches, pailles, les substrats exsangues des jardinières de l’année précédente, marc de café. Coquilles d’œufs, coquilles de fruits secs. Écorces, fumiers de vaches, de cheval ou de volaille. Sciure de bois. Compost de bois à retirer en déchetterie gratuitement*.

NB : Les produits cellulosiques de l’industrie : Cartons (sans trop d’encre), papier non imprimé, serviette papier, mouchoirs usagés, rouleau de papiers toilettes. C’est un moyen de recycler particulièrement apprécié par les lombrics.

Ce qu’il ne faut pas mettre :

Les reste de tables carnés et animaux (viandes, os, poissons), les épluchures d’agrumes (tout au plus quelques-unes), bois de menuiserie, charbon de bois, couches jetables, métaux, feuilles vernissées de laurier lierre (décomposition impossible), litière d’animaux de compagnie (chat).

Pour la décomposition ?

On prendra soin d’apporter à chaque couche successive de l’eau et éventuellement un activateur de compost sinon quelques couches de vieux compost (afin de réensemencer). Il existe des activateurs de compost biologiques (farine de plume) Activateur de compost CP   ou Activateur de compost Bactériolit. On retournera le compost 1 à 2 fois sur 6 mois voire plus fréquemment. Pour être clair retourner remuer est très important et peu pratiqué,.

Que va-t-on obtenir au bout d’un an ?

On dispose d’un vrai caviar bourré d’humus, de matières organiques, un vrai petit bouillon de culture. En général, les vers de terre particuliers l’ont colonisé ! Ils sont différents, plus fins, moins grands et plus pointus que les espèces de votre jardin. Ce sont des espèces épigées : Eisenia andrei, Eisenia fetida ou Eisenia hortensis. Ne pas hésiter à les remettre dans votre nouveau compost.

On l’épand dans le potager au pied des haies en évitant les plantes en pots (il peut être très azoté et occasionne des brûlures.

Les idées reçues :

Le compost n’est pas un substrat de culture, en principe on le déconseille pour les plantes en pot surtout s’il est réalisé qu’avec des déchets verts (Tontes et épluchures), ce serait trop riche en azote ! Les composts équilibrés (Mélange brun et vert) le permettent !

*Partie 2 le compost pour les balcons et les habitations collectives. (Prochain article)

*Le Conseil Général ou la mairie ne sont pas avares ; ils vous l’offrent ou vous l’obtenez à un prix préférentiel dans vos jardineries.

* Les tailles en vert sont à proscrire de Mars à Juin afin de préserver la nidification des Oiseaux.

*Le bois composté est à disposition gracieusement dans les déchetteries. Réclamez-le auprès de vos élus, c’est du gagnant/gagnant ! Le particulier qui composte (compostage + rapide et équilibré) et les pouvoirs publics qui voient baisser le coût des enlèvements et leur traitement.

Conclusion :

Tous à vos composts !

Si vous avez lu jusqu'ici, si vous le pouvez , partagez ! Pour être totalement transparent, à ce jour Vegetosphere est un projet de service et de vente en ligne qui devrait aboutir en Septembre prochain. A ce jour nous n’avons rien à vendre !

Dans la même catégorie

Rapporté par mots clés

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

registre

Nouveau compte S'inscrire